Blogue Animatch

Deux chiots sont-ils mieux qu’un ?

de Kathy Callahan, CPDT-KA

Adopter des chiots frères et sœurs peut fonctionner, mais il faut un propriétaire vraiment spécial qui a le double de temps et d'énergie pour consacrer à ses chiots. Ces sœurs, Icebox et Spaz, ont des propriétaires engagés qui savaient à l’avance combien de temps supplémentaire il faudrait investir dans leur apprentissage pour réussir une adoption par un compagnon de portée.

J’ entends tout le temps: « Chérie, on devrait peut-être en avoir deux! Regardez combien ils s'aiment! Comment pouvons-nous les séparer? »

Ma famille et moi recueillons fréquemment des portées de chiots de sauvetage, et lorsque des candidats adoptants approuvés en viennent à prendre cette grande décision – lequel choisir?  - la conversation prend souvent cette tournure : en regardant deux chiots chéris se blottir l’un sur l’autre ou s'amuser ensemble, l’un des candidats demande souvent: « Pourquoi ne pas simplement en prendre deux ? »

Cette  impulsion est naturelle. En fait, garder nos compagnons de portée ensemble était vraiment mon espoir lorsque nous avons recueilli nous-même notre première portée il y a près de dix ans. À l'époque, quand un candidat adoptant potentiel exprimait son intérêt à adopter deux chiots, mon cœur battait la chamade. Pensez-y: Little Ben et Pretty Girl, ensemble pour toujours! J'adorais  cette idée! Les avantages venaient alors rapidement à mon esprit :

La transition serait si simple! Fini les chiots tristes qui pleurent pendant ces premières nuits sans la chaleur et la compagnie de ses compagnons de portée!

  • Les chiots seraient si heureux d'avoir un ami avec qui jouer tous les jours!
  • Les chiots bénéficieraient d’un vigoureux exercice quotidien, ce qui réduirait leur tendance à endommager les objets de la maison, en particulier en les mâchouillant.
  • Les propriétaires seraient moins stressés par les exigences de la petite enfance car, plutôt que d'avoir un chiot ennuyé cherchant constamment leur attention, ils auraient deux chiots très satisfaits par la présence de   l'autre. À bien y penser,  je préférais énormément accueillir deux chiots plutôt qu’ un, car ce serait beaucoup moins de travail pour moi.

Plein d'enthousiasme, j'ai avisé le refuge que l'un de nos candidats adoptants potentiels voulait deux chiots. Leur réponse? «Nous ne permettons pas  réellement l’adoption de compagnons de portée ensemble.» J'étais abasourdi. De quel genre de politique anti-chiot-bonheur s'agissait-il?

Une prépondérance de désavantages

Il s'avère que j'avais beaucoup à apprendre. Bien que chacun des points mentionnés ci-dessus soit exact, il existe encore plus de raisons pour lesquelles la plupart des dresseurs de chiens et des professionnels des refuges pour animaux recommandent de ne pas adopter de compagnons de portée, dont les suivantest:

Tous les chiots doivent apprendre à être seuls. L’une des principales choses que j’essaie d’enseigner à mes chiots adoptifs est qu’ils peuvent être heureux  sans leurs compagnons de portée. Si je les laissais tous dans la même pièce avec leur mère, leurs frères et sœurs toutes les secondes de la journée pendant huit semaines, le jour de l'adoption serait terrifiant pour eux. Donc, au début, il s’agit  simplement de tenir un chiot à l'extérieur de l'enclos  pendant quelques minutes puis de  l’y ramener. Ensuite, j’emmène par exemple deux chiots dans la cuisine pour jouer pendant que je fais la vaisselle. Enfin, je pourrais prendre  un chiot à l’étage avec moi pour passer du temps avec un jouet à mâcher pendant que je travaille à l’ordinateur.

Adopter des frères et sœurs  peut retarder indéfiniment cette partie vitale de l’éducation des chiots. Il peut même y avoir deux chiots qui n'ont  jamais respiré une seule fois alors sans être en présence de l’autre chiot. Plus cette cohabitation  dure, plus ils deviennent profondément attachés l’un à l’autre. Certains propriétaires peuvent se rendent compte quelques semaines ou mois plus tard qu’ils ont un gros problème lorsque vient le temps de séparer les chiots, comme pour une visite chez le le vétérinaire, par exemple.  Ils se retrouvent alors en présence de deux chiots dans un état de panique absolue, détruisant les murs et s'échappant de leur cage.

Bien sûr, il est possible de  lutter contre ce problème comme je le fais souvent avec une portée chez moi: en prenant le temps d'emmener chaque chiot seul quelque part, tous les jours. Chaque chiot doit vivre des expériences régulières et variées où il est séparé de ses  frères et sœurs: à la maison, en promenade, dans la voiture, à une session de jeu avec un autre chiot hors-portée. Si vous avez le temps et si vous possédez une maison ou un endroit qui permet  ces genres d’activités d’isolement,  séparer les chiots régulièrement ne posera pas problème.  Cependant, les experts  et le personnel du refuge vous diront que la plupart des propriétaires finissent par avouer  qu'ils ont à peine le temps de s’occuper d’un chiot,  encore moins deux – même si au départ ils  pensaient être bien préparés.

Avoir un compagnon de jeu toujours présent ne suffit pas pour socialiser correctement un chiot. Le jeu quotidien avec un compagnon de meute à domicile aide à fatiguer les deux chiots, ce qui est génial - mais l'inconvénient majeur est que, sans l'impulsion urgente de trouver un autre chiot ou chien pour aider à fatiguer un chiot unique, les propriétaires ont tendance à devenir complaisants, ce qui nuit à la socialisation des chiots.
Le fait de mâcher, de mordre et de sauter sans cesse va convaincre le propriétaire d’un chiot unique à chercher d’autres chiens pour épuiser son petit gars, ce qui agrandit d’un coup son monde, ce qui lui sera très bénéfique. Il y a beaucoup  d’avantages à jouer avec toutes sortes de chiens - grands et petits, coureurs et lutteurs, chiens aux oreilles souples et aux oreilles pointues, etc. Chacun joue différemment, et en interagissant avec le plus  grand nombre de partenaires de jeu possible, un chiot apprend le  langage plus nuancé et élargi de communication propre à sa race. Ceci fera en sorte qu’il sera à l'aise lors des futures rencontres avec d’autres chiens - en laisse, chez votre sœur pour le Thanksgiving, à la plage avec les chiens de votre ami.

En revanche, les compagnons de portée qui ne jouent qu'entre eux risquent de devenir des chiens qui ne peuvent jouer qu'entre eux! Peu habitués aux styles de jeu de d’autres chiens, avec lesquels ils ne sont pas familiers, les chiens moins socialisés peuvent s'offusquer des ouvertures ludiques de chiens inconnus  et manifester soudainement une grande agressivité défensive générée par la peur.
Encore une fois, un propriétaire bien conscient de ce problème peut complètement atténuer les effets en organisant beaucoup de temps de jeu avec d'autres chiots et chiens à mesure que le chiot vieillit.

Lorsque les gens possèdent deux chiots, ils ont généralement tendance à les emmener faire moins de promenades et ainsi vivre des aventures d'aventures que les propriétaires à chiots uniques. Quand j'ai commencé à recueillir des chiots de refuge, j'ai toujours été attiré par le candidat adoptant dont la demande mentionnait une grande cour clôturée. Bien sûr, les habitants des appartements de la ville répondaient  également adéquatement à toutes les questions, mais je ne pouvais cesser de m’imaginer ce petit chiot qui devrait descendre un ascenseur puis croiser des inconnus et entendre des camions bruyants à chaque fois qu'il aurait simplement   faire pipi! «Pauvre chiot»!, pensai-je. 

Je me rends compte aujourd’hui que ce que je croyais était faux.  J'ai appris au fil des ans que ces chiens de ville deviennent fabuleusement socialisés! En effet, l'exposition à tous ces stimuli fait en sorte qu’ils y deviennent habitués et sont même détendus lors de leurs promenades. C'est merveilleux à observer

Qu'est-ce que cela a à voir avec des adoptions de la même portée? Eh bien, souvent, les compagnons de portée ne sortent pas « dans le monde » s’ils vivent dans la même maison. Comme ils sont exténués par leurs jeux continuels,  ils n’insistent pas auprès de leur propriétaire pour leur promenade quotidienne. Et même s'ils le font, leur propriétaire peut se souvenir de cette dernière promenade où les deux chiens se sont avérés terriblement difficiles à gérer et abandonnent toute idée de promenade. 

Encore une fois, le propriétaire dévoué contournera ce problème en se rappelant à quel point il est essentiel de faire sortir un jeune chiot « dans le monde « . Il pourra aller chercher de l’aide et prendra le temps de faire vivre des aventures à ses chiots lors de toutes ses marches, de préférence, un à la fois.

Il est plus de deux fois plus difficile d’éduquer deux chiots que d’en former un. J'adore apprendre aux jeunes chiots à s'asseoir, à rester coi, à tourner sur soi-même, à toucher ma main ou un objet ou à se secouer. En fait, je ne peux vraiment pas m'en empêcher - chaque fois que je n'ai qu'un seul chiot chez moi.  Mais si j'ai plus d'un chiot? Le mieux que je puisse faire est de m'asseoir et ne rien faire. Je suis dresseur de chiens, pour l’amour de Dieu, et je ne suis incapable d’apprendre à deux chiens une nouvelle chose en même temps !

Pour bien enseigner, il faut donner une rétroaction presque immédiate au chien. Lorsque deux chiens font des choses différentes, la boucle de rétroaction n'a plus de sens. Vous pouvez dire "OUI!" à Pretty Girl  qui obéit bien à la commande se s’asseoir mais Little Ben peut avoir entendu le même oui alors qu’il sautait sur vous.   Hmm. Qu'est-ce Little Ben  vient d'apprendre exactement ?

Un chiot que l’on entraîne doit être hors de portée de voix des aboiements affligés du chiot laissé à l'écart afin qu’ils ne  causent distraction. Avez-vous une maison ou un endroit où vous pouvez facilement emmener un chiot et travailler avec lui ou elle plusieurs fois par jour - puis faire demi-tour et recommencer avec l'autre chiot? Pouvez-vous maintenir ce régime  pendant un an? Certaines personnes peuvent certes y parvenir.
Mais la plupart ne peuvent pas et, malheureusement, ce qui arrive souvent c'est qu'un propriétaire appelle un entraîneur au bout de 9 mois en larmes, signalant deux chiots complètement indisciplinés  qui ne peuvent pas être promus au prochain stade de leur entraînement.  Les chiots sont fortement l’un à l’autre  mais n’ont développé aucun lien avec leur propriétaire. Cette triste situation i se traduit souvent par le retour de l’un chiot, sinon des deux.

Le scénario idéal

De nombreuses formations individuelles et un solide système de soutien au propriétaire ont permis à l’adoption des frères Bristol et Bedford de fonctionner à merveille. Ils sont le meilleur ami l’un de l’autre et se réconfortent mutuellement. Ils sont également très calmes lorsqu'ils sont séparés.

Les experts et le personnel des refuges déconseillent presque toujours une adoption de chiots d’une même portée.  Au lieu de cela, ils donnent souvent le conseil très judicieux d'attendre simplement un an, afin que votre chien adulte bien dressé puisse donner un exemple fantastique à un nouveau chiot.

Cela étant dit, accueillir deux frères et sœurs pourrait néanmoins être la bonne décision pour vous. La clé est d'être pleinement informé des problèmes délicats que cette adoption engendre et de s'engager à bien suivre un plan . En respectant ces condition, l’adoption peut bien fonctionner

Alors que je me préparais à écrire cet article, j'ai contacté quelques  personnes qui ont adopté des compagnons de portée de mon groupe de sauveteurs. Chacun d'eux a répondu en soulignant combien ils aiment leurs toutous et comment l’adoption double s’est avérée l'approche parfaite pour eux. Mes questions de suivi ont révélé que ces gens ont vraiment respecté un plan. Ils ont consacré beaucoup de temps et de ressources à ces leurs chiots, façonnant soigneusement une  expérience unique à chacun afin que chaque chiot soit bien entraîné et se sente aussi bien seul – qu’à deux.

Donc, de toute évidence, l’adoption de chiots de même portée est possible.

Malgré tout, chaque fois que j'entends un candidat adoptant dire: "Hé chérie, pourquoi pas deux?" je suggère quand même mon option préférée: "Auriez-vous un voisin qui a besoin d'un chiot?" C'est le meilleur de tous les mondes: chacun des chiots aurait un copain suffisamment proche pour pouvoir se fatiguer lors des séances de jeu quotidiennes,  les propriétaires peuvent prendre de petites pauses pendant que leur chiot est en visite à côté, et chaque chiot recevra beaucoup d'attention individuelle de retour à la maison

Commentaires de Membres

Blogue Animatch

Deux chiots sont-ils mieux qu’un ?

lundi 16 novembre, 2020

Il faut vivre sa vie

mercredi 11 novembre, 2020

1,2,3, lecture!!

vendredi 6 novembre, 2020

Animatch Courrier des Fans

Merci à nos supporteurs

  • Lakeshore Dog Training Association
  • Toilettage Plus chez Heidi
  • The Review
  • Your Local Journal
  • La Queue Leu Leu
  • Hopital Veterinaire Lasalle
  • Glenmore Curling Club
  • Happy Mealz
Partenaires Animatch