Blogue Animatch

Commettez-vous ces mêmes erreurs ?

La grande majorité des propriétaires de chiens excellent dans leur rôle de « parent ». Mais ils ne sont pas à l'abri des erreurs.

Ces erreurs sont commises la plupart du temps par des personnes bien intentionnées mais mal informées qui font face à une situation ou à un problème pour la toute première fois. Croyant agir pour le bien de leur animal, elles lui font du tort. Même si elles pensent bien le connaître, les choses peuvent très mal tourner.

Et il est parfois difficile pour les vétérinaires de signaler ces erreurs car certains propriétaires d'animaux supportent très mal la critique.

Nous avons dressé une liste non exhaustive des erreurs les plus fréquentes et les plus importantes dont se rendent coupables les propriétaires de chiens.

 

Les 5 erreurs les plus fréquentes

 

1. Le report de la visite annuelle chez le vétérinaire

Si vous songez à la reporter cette année, vous avez tort. L'examen annuel est fortement recommandé car il aide à prévenir les maladies. De plus, vous priverez votre chien des vaccins dont il a besoin pour demeurer en santé.

L'examen annuel permet au vétérinaire de vérifier que tout fonctionne bien chez votre chien, ce qui réduit les risques de maladie.

2. L'absence de médaille d'identité ou de micropuce

Une forme ou une autre d'identification est essentielle. Trente pour cent des millions de chiens et de chats euthanasiés dans les refuges à travers le pays sont des animaux égarés dont on n'a pu retracer les propriétaires. Les refuges hébergent les animaux errants pendant quelques jours seulement. Sans identification, ils sont euthanasiés s'ils ne sont pas adoptés.

Les formes d'identification ont évolué au cours des années, de la médaille fixée au collier à la micropuce en passant par le tatouage. Elles sont toutes disponibles à faible coût. Mais laquelle est la meilleure ?

La réponse courte : la médaille fixée au collier et soit un tatouage ou une micropuce car la plupart des gens qui trouvent un chien ne penseront pas à repérer un tatouage et seront incapable de détecter une micropuce. Et plus il sera facile pour eux de contacter le propriétaire, plus ils seront enclins à le faire.

La médaille d'identification fournit les coordonnées de la personne à contacter. En plus de cette médaille, il faut fixer au collier la médaille de vaccination contre la rage remise par le vétérinaire ainsi que la licence émise par la municipalité.

3. Le vagabondage

Certains chiens sont nés pour s'échapper. Les raisons varient d'un chien à l'autre mais généralement ils le font pour fuir un danger réel ou non ou encore pour se rendre dans un endroit où ils croient qu'une récompense les attend.

Mais dans un quartier asphalté ou bétonné où circulent sans cesse des autos et des camions, c'est un problème. Dans le monde d'aujourd'hui, les chiens laissés en liberté s'attirent des ennuis et un bon nombre d'entre eux se retrouve à la fourrière. Pour cette raison, un chien errant est considéré comme une nuisance.

Les chiens auxquels on permet de vagabonder fouillent dans les poubelles et ingèrent parfois des toxines sans oublier qu' ils risquent de se faire frapper par une voiture, de se battre avec un autre animal ou d'être traqué par un agent du service local de contrôle des animaux. Pour les garder en sécurité, le port de la laisse ou la cour clôturée sont essentiels.

4. La nourriture de moindre qualité

Une saine alimentation n'est pas le fruit du hasard. Il faut du temps et de la patience pour savoir ce dont votre chien a besoin pour être en santé, heureux et actif. Cela demande aussi de la détermination pour vous assurer que votre chien mange ce qu'il doit manger et non ce qu'il veut manger.

Il est essentiel de fournir à votre chien une nourriture complète et équilibrée. Il lui faut de l'eau fraîche, des protéines, des glucides, des lipides, des minéraux et des vitamines. L'eau est le nutriment le plus important car elle représente 60 % du poids corporel d'un chien. Les protéines, les lipides et les glucides lui fournissent son énergie, les minéraux interviennent entre autres dans la conduction nerveuse et la contraction musculaire et les vitamines jouent un rôle important dans les processus biochimiques de l'organisme.

5. Les dangers présents dans la maison

Votre chien a peut-être accès à des centaines de produits ou d'articles dangereux.

Si vous soupçonnez que votre chien a été en contact avec une toxine, lisez les renseignements sur la toxicité du produit possiblement ingéré apparaissant sur l'emballage. Souvent mais pas systématiquement, l'information qui s'applique aux enfants s'applique aussi aux chiens et certains fabricants font mention de la toxicité pour les chiens. Si l'emballage comporte un numéro sans frais, composez-le ! Et vous devrez aussi contacter votre vétérinaire pour confirmer les recommandations du fabricant. Si vous vous rendez à la clinique vétérinaire, emportez l'emballage avec vous ainsi que tout renseignement que vous détenez sur le produit.

Commentaires de Membres

Animatch Courrier des Fans

Marley (anciennement Romper)

Bonjour à toutes l'équipe,Nous voulions vous faire part du cheminement de notre golden retreiver Marley ( like Marley and me ) alias Romper.C'...

Merci à nos supporteurs

  • Danawares
  • Hopital Veterinaire Lasalle
  • nature
  • Royal Canin
  • Manoir Kanisha
  • Pitou Minou et Compagnons
  • Pedigree Adoption Drive
  • Toilettage Plus chez Heidi